23ème dimanche ordinaire - 5 septembre 2021

Encyclique Fratelli Tutti

 

Encyclique Fratelli tutti

Chapitre 8 – Les religions au service de la fraternité dans le monde

 

Certains milieux laïcistes se plaisent à penser et à diffuser l’idée que les religions sont par nature des vecteurs de violence, de haine et de guerre. Pour combattre cette contrevérité, le pape conclut son encyclique par un chapitre consacré aux religions et à leur rôle positif dans la construction d’une humanité fraternelle. La violence n’est pas le fruit des religions, mais de leur perversion, de leur détournement ou de leur instrumentalisation. C’est au contraire l’absence de religion, ou la perte du sens religieux, qui génère une atmosphère de conflit. Il n’est pas de justice sans une référence transcendante (§ 273). L’histoire a prouvé que l’athéisme était capable des pires horreurs.

 

En effet, le fondement ultime des religions – au moins monothéistes – c’est de reconnaître un Dieu qui est le Père de tous. (§ 272)

C’est pourquoi le pape plaide en faveur du respect de la liberté religieuse partout dans le monde. Une liberté que les chrétiens, bien sûr, sont invités les premiers à reconnaître aux autres religions.

 

Pour cela, il est important de pratiquer un dialogue interreligieux authentique, et qui n’empêche pas l’affirmation de l’identité chrétienne, à savoir l’annonce de l’Evangile. On se souvient du document du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples du 19 mai 1991, qui a fait date et continue d’inspirer la pratique chrétienne du dialogue interreligieux : Dialogue et Annonce.

 

Si on les ramène à leur essence, au cœur de leur foi, toutes les religions veulent la paix et ensemble elles peuvent et doivent collaborer au Bien commun.

 

Le pape en témoigne en reconnaissant ce qu’il doit dans l’écriture de cette encyclique au Grand Imam Ahmad Al-Tayyeb d’Abou Dhabi et termine en citant le texte de leur appel commun à la paix.

                                                                                         Dominique Maerten

 

 

Article publié par Thérèse Labalette • Publié le Mercredi 08 septembre 2021 • 132 visites

keyboard_arrow_up