/* */

Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Week-end à l'abbaye de saint Thierry près de Reims

Accompagnés de leurs animateurs Sophie et Jean-Baptiste Guy, les jeunes se préparant à la confirmation se sont retouvés à l'abbaye de Saint Thierry les 14 et 15 avril. Ce temps fort leur a permis de découvrir d'autres visages d’Église.

Nous sommes 7 jeunes de la paroisse du Bienheureux Carl en Cambrésis à avoir été accueilli le week-end du 14 et 15 avril 2018 dans l'abbaye de Saint Thierry, où vingt sœurs vivent en communauté. Nous avons découvert un mode de vie différent du nôtre. Nous avons beaucoup appris de leurs vies, de leurs parcours et de leur relation avec le Seigneur.


Leurs journées débutent très tôt le matin, elles sont basées sur la prière, le service, le partage, l'écoute, le silence et le travail. Ces activités concernent la réparation de tapis, la rédaction d'un journal puis la tenue d'un magasin et de l'hôtellerie. Elles ont notamment différentes tâches spécifiques au sein de l'abbaye afin de tenir le lieu en bon état. Elles désignent une sœur "responsable" pour pouvoir gérer la communauté et prendre des décisions. Les repas se font en silence avec une lecture pouvant être en lien avec l'actualité afin de prier sur les malheurs et les bonheurs du monde. Chaque jour une messe est célébrée. 

Nous avons écouté le témoignage de deux sœurs. L'une d'elles nous a parlé de l'Esprit Saint qui l'a amenée à se rapprocher de l'église, elle, qui avait tourné le dos au Seigneur. Elle a donc décidé de vivre en communauté, puisque celle-ci ressentait un manque ainsi qu'un besoin de prier avec les autres dans sa vie qui fut comblée grâce au Seigneur. 
Ensuite, une autre sœur nous a fait part de son parcours ainsi que de la vie au sein de l'abbaye. Elle nous a expliqué qu'avant d'être sœur, elle était professeur. De plus, elle nous a raconté qu'un jour en faisant ses courses, elle a croisé une personne qui lui a demandé de ne pas se retourner, et de prier pour elle. La sœur fut surprise et nous a dit que cela ne serait jamais arrivé si elle ne portait pas son habit de religieuse. 
Nous avons vécu la prière du matin appelée "laudes" et celle du soir appelée "vigiles" qui s'effectuent en chantant ainsi que les vêpres et la messe du dimanche.

"Grâce à ce week-end de préparation à la confirmation, je garderai des moments de découverte, de partage et de convivialité qui m'ont permis de me rapprocher un peu plus du Seigneur. " (Florence PETIT)

Ces quelques jours passés au sein de l'abbaye de saint Thierry m'ont permis d'approfondir ma foi. Mais aussi de découvrir et de comprendre comment certaines personnes peuvent changer de vie du tout au tout en se dévouant au Seigneur et voir le lien qu'ont les sœurs avec lui.

Merci à elles et merci à Jean Baptiste et Sophie de nous avoir amené dans ce si bel endroit.

 

                                                                            Laure PETIT 

 

Article publié par Thérèse Labalette • Publié Samedi 28 avril 2018 • 104 visites

Haut de page