La journée des Jeunes du 15/02

Nous avons appris ce que signifie le mot « aimer"

La journée des Jeunes du 15/02

 

            Lors de la journée des jeunes, le 15 février 2020 à Schoenstatt (Bâtiment qui a était construit à l’effigie d'un soldat allemand se nommant Josef Engling (1898-1918), lors de la Première Guerre Mondiale et qui voulait la paix en construisant un endroit religieux où l'on pouvait prier.), nous avons appris ce que signifie le mot « aimer ».Celui-ci était donc notre thème du jour.

         Le lendemain de la Saint Valentin, nous avons vu qui était ce présumé Saint Valentin (C’était un curé, dans les années 300 environ, qui se consacrait à célébrer des mariages chrétiens dans la clandestinité).

         Nous avons consacré, pour notre part, cette matinée à réaliser des mosaïques grâce à des autocollants en mousse juste après avoir été prier et chanter dans la petite chapelle de Schoenstatt. Ces mosaïques suivait bien-sûr notre thème (des représentations de l'alliance, notamment avec l'arc-en-ciel, la colombe, le soleil...). Nous avons mangé tous ensemble ce midi-là avec le curé de Schoenstatt. Dès le repas fini, nous avons assisté à un incroyable témoignage d'un homme se nommant Fouad, qui est originaire du Liban et qui s'est fait crever les deux yeux par son ennemi à cause d'une bombe qui a explosé près de chez lui. Il nous a montré qu'il fallait pardonner à son ennemi même si ce n'est pas toujours facile , après même plusieurs années et qu'avant tout, pour pardonner, il faut aimer sans vraiment dire « Je te pardonne »  ni « je ne veux plus te revoir». Ce témoignage nous a tous remis en question sur notre décision que nous aurions pris si cela nous arrivait. Nous avons retenu que, malgré les difficultés de la vie, celle-ci est une joie. Cette après-midi s'est poursuivie par un jeu qui consistait à avoir 2 équipes qui s'affrontaient en duel sur un thème qui était sur la base du « J'aime...» ou « J'aime pas...» et l'équipe avec les meilleurs arguments, remportait la manche.

         Pour finir cette belle journée, nous sommes allés à l'église de Villers-en-Cauchies où nous avons accueilli les personnes venant à la messe de 18h, nous avons présenté nos mosaïques en leurs montant les symboles et leurs significations, et enfin nous avons chanté et dansé tous ensemble dans la joie et la bonne humeur.  

                                                                                     Renaud.M

Article publié par Thérèse Labalette • Publié le Mercredi 08 avril 2020 • 146 visites

keyboard_arrow_up