32è DIMANCHE ORDINAIRE - A 8 NOVEMBRE 2020

« VEILLEZ DONC ! »

       

 

Ce nouveau confinement, plus léger, ralentit nos activités et nos déplacements et nous donne normalement un peu plus de temps disponible. Offrons ce temps, ne serait-ce qu’un quart d’heure, pour écouter et nous laisser travailler par la Parole de Dieu. Le psaume 62 de ce dimanche nous y invite : « Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube : mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau. » Les événements de ces dernières semaines peuvent assécher notre vie intérieure et endurcir notre regard. Où puisons-nous nos ressources humaines et spirituelles, pour regarder le monde et les hommes, comme le Père, c’est-à-dire avec compassion ?

Le livre de la Sagesse, ce dimanche, nous éclaire : « La Sagesse se laisse trouver par ceux qui la cherchent… Celui qui la cherche dès l’aurore ne se fatiguera pas : il la trouvera assise à sa porte…et celui qui veille à cause d’elle sera bientôt délivré du souci. » Magnifique invitation, dans le contexte d’aujourd’hui ! La Sagesse, que Jésus appellera Esprit-Saint, ne fait pas disparaître les soucis, mais elle nous donne la force de les affronter.

La parabole de l’Evangile est dans la même veine. Comme ces jeunes filles invitées à des noces, il s’agit pour nous de ne pas rater le rendez-vous avec   l’époux (le Christ) pour ses noces avec l’humanité. Veiller, c’est-à-dire nous tenir prêts pour sortir à sa rencontre et l’accueillir chaque jour, dans ce qui fait notre vie, avec la lampe de notre foi, parfois vacillante, du fait du manque d’huile : l’huile de la confiance et de l’espérance, l’huile de la prière, l’huile de la Parole de Dieu qui éclaire notre marche tâtonnante  et nous ouvre au bonheur, l’huile de l’Eucharistie qui nous redonne des forces, pour aimer et nous donner, comme le Christ Jésus, dans les réalités de nos existences et la complexité du monde d’aujourd’hui.                                                                              

                                                                                                         Abbé André

Article publié par Thérèse Labalette • Publié le Samedi 07 novembre 2020 - 16h09 • 143 visites

keyboard_arrow_up