INTER-CLOCHERS DECEMBRE 2020

SOYONS DES VEILLEURS D'UNE HUMANITE NOUVELLE

                

SOYONS DES VEILLEURS D’UNE HUMANITE NOUVELLE !

Bonne nouvelle ! L’annonce d’un déconfinement progressif coïncide avec l’entrée dans la nouvelle année liturgique, ce temps de l’Avent qui nous encourage à être des veilleurs d’un avenir que Dieu veut susciter avec nous parce qu’Il n’a jamais désespéré des hommes. Depuis les tous débuts de la création, Dieu ne cesse de nous parler comme à des amis, malgré nos esprits obstinés et nos têtes dures ! Depuis le début de l’humanité, il veut nous associer à son projet de faire de notre terre, une maison commune où tous les hommes, quelle que soit leur origine, deviennent frères et sœurs et respectueux de la création. Enfin, le Seigneur vient lui-même partager notre vie, éprouver dans sa chair les joies, les angoisses et les souffrances qui sont les nôtres. Le ciel enfin se déchire, la relation se rétablit avec nous et Il se donne à voir dans cet enfant fragile, Jésus, né de Marie, dont nous allons célébrer la naissance. L’espoir renait, nous ne sommes pas abandonnés mais aimés. Dans la personne de Jésus, le Père s’abaisse jusqu’à nous, pour nous élever jusqu’à lui. St Augustin écrira : « Il s’est fait ce que nous sommes, pour que nous devenions ce qu’Il est. »

 

Durant ces semaines de l’Avent qui nous préparent à Noël, nous allons relire notre histoire sainte. Nous redécouvrirons, à travers la parole des prophètes, des apôtres Pierre et Paul et des évangélistes, Marc, Jean et Luc, cette belle histoire d’amour – mouvementée et chaotique ! - entre Dieu et notre humanité dont nous sommes aujourd’hui les héritiers émerveillés. Magnifiques textes à méditer et à prier, qui nous disent le chemin de foi de beaucoup d’hommes et de femmes, bousculés et portés par leur rencontre avec le Père de tendresse et Jésus, son bien-aimé. C’est ce même chemin que nous sommes invités à découvrir. Nous laisser aimer avec confiance, pour vivre les événements de notre vie, complexes et douloureux parfois, avec un regard de foi, ce regard que Dieu porte sur nous et sur le monde qu’Il veut sauver. Seul l’Amour peut sauver ce monde. Nous essayons de le vivre à la suite du Christ.

Gardons confiance en Dieu qui est toujours à nos côtés et tenons bon dans nos épreuves. Bonne route vers Noël !                                 

                                                                                         Abbé André

Article publié par Thérèse Labalette • Publié le Vendredi 04 décembre 2020 - 09h55 • 177 visites

keyboard_arrow_up