15 Novembre 2020

PAROLES DE RECONFORT ET D'ESPERANCE

 

Bien le bonjour à vous !

Comment vivons-nous ces semaines ? Je ne vais pas ajouter aux commentaires quotidiens sur l’urgence du respect les mesures sanitaires. La situation est compliquée. Nous apprenons la maladie et le décès de proches. Nous ne sommes pas à l’abri ! Les soignants tiennent bon, malgré la fatigue et les risques. Ce n’est pas simple dans les écoles, les collèges et les lycées. C’est très difficile aussi pour les petits commerces et les entreprises. Dans les Paroisses, les mesures ne sont pas toujours comprises ! Mais pourquoi aurions-nous un régime différent ? La catéchèse diocésaine propose de nouveau un Blablakt chaque semaine. Il est très bien, ainsi que la vidéo « Théobule » ! Ces outils d’évangélisation nous permettent de garder contact avec nos équipes de caté, mais d’abord avec les parents, les premiers concernés par l’éveil de la foi de leurs enfants. Notre évêque leur a d’ailleurs adressé une lettre pour les encourager. Alors, tenons- bon !

Ce dimanche est la journée de collecte nationale du Secours Catholique. L’abbé Gérard LORGNIER, nouvellement arrivé sur notre doyenné, est aussi

l’aumônier diocésain du Secours Catholique. Il nous écrit : « Dans les ténèbres du confinement, je vous propose quelques lumières à allumer ou à raviver ! »  En effet, la collecte ne pourra pas se faire normalement cette année. Nous devons soutenir nos équipes locales. Et la solidarité des chrétiens est plus que jamais indispensable, face à une pauvreté plus grande dans le contexte actuel. Beaucoup d’entre nous sont sollicités par courrier : répondons au 18 rue du Petit Séminaire à Cambrai ! Déjà en juin, dans la Paroisse St Denis, nous avions envisagé un flyer, invitant à soutenir financièrement le Secours Catholique. Ce projet est à concrétiser et nous avons besoin de votre encouragement. L’indifférence est à notre porte !

Tous les prêtres de nos paroisses célèbrent chaque jour, aux intentions qui ont été demandées pour ce mois de novembre. Vous pouvez demander une intention pour un défunt ou pour un malade.

                                                                                                    Abbé André

 

Article publié par Thérèse Labalette • Publié le Samedi 14 novembre 2020 - 15h06 • 314 visites

keyboard_arrow_up